Partager

International

La synthèse

Ukraine : Zelenski, le comique qui pourrait devenir président

Par Judikaël Hirel - Publié le 01 avril 2019

En France, sa candidature fait immanquablement penser à celle de Coluche, en France, en 1981. À une différence près : alors que les sondages le créditaient de 16% des voix, "le seul candidat qui n'a aucune raison de vous mentir" n’était pas allé au bout de ce qui avait commencé comme une blague.

En Ukraine, Volodymyr Zelensky, lui, est allé jusqu’au bout. À tel point qu’il vient d’arriver en tête du premier tour de l’élection présidentielle. C’est en promettant une vie normale, sans corruption ni pots de vin, dans un pays associant corruption endémique et niveau de salaire le plus bas d’Europe (300 euros par mois) qu’il a séduit les électeurs, à commencer par les plus jeunes. Il faut dire que c’est exactement ainsi qu’il s’est fait connaître, en incarnant un simple professeur de lycée finissant président dans la série TV Serviteur du peuple.

Dans un pays en guerre, amputé de la Crimée, et qui connaît l’une de ses pires crises depuis son indépendance en 1991, l’humoriste de 41 ans sorti de nulle part semble en mesure de réconcilier le pays contre les oligarques, cinq ans après le soulèvement de la place Maïdan. Après avoir éliminé 38 candidats dont l’ex Première Ministre, Ioulia Timochenko, Volodymyr Zelensky affrontera donc le Président sortant, Petro Porochencko, au second tour.

Pas question pour autant de comparer le parcours de Zelensky à la trajectoire populiste d’un Beppe Grillo, fondateur du mouvement Cinq Etoiles en Italie. Pour lutter contre la corruption et appliquer un véritable programme, le comédien dénué de toute expérience politique n’est pas seul. On trouve notamment à ses côtés deux ex-ministres réformateurs ayant jadis échoué dans leur lutte anti-corruption. "Ils sont là pour m’expliquer ce qu’il ne faut pas faire !", s’amuse-t-il néanmoins. Il lui faudra aussi s’affranchir, dans cas, de l’un de ses plus proches soutiens, l’oligarque Ihor Kolomoïsky, à qui appartient justement la chaîne privée 1 + 1 sur laquelle est diffusée la série Serviteur du peuple. En Ukraine, la réalité rejoint la fiction. À tel point que le nom du parti lancé par Zelensky est tout simplement celui de la série ...


La sélection

Les dernières sélections

Pourquoi s'abonner à LSDJ ?

Vous êtes submergé d'informations ? Pas forcément utiles ? Pas le temps de tout suivre ?
Nous vous proposons une sélection pour aller plus loin, pour gagner du temps, pour ne rien rater.

 Sélectionner et synthétiser sont les seules réponses adaptées ! 

0€ si vous voulez, 20€ (conseillé), ou tout montant de votre choix.
Le paiement de mon abonnement permet à LSDJ de poursuivre la diffusion d'informations de qualité, d'assurer son indépendance, et de pérenniser son avenir.