Partager

International

La synthèse

Yémen : cette guerre atroce qui embarrasse la France

Par Philippe Oswald - Publié le 14 juin 2018

Un nouveau seuil dans la guerre qui déchire le Yémen a été franchi le 13 juin avec l’assaut lancé par les forces yéménites contre les rebelles dans la ville d’Hodeïda qui compte entre 400 000 et 600.000 habitants. La coalition arabe, qui soutient les forces progouvernementales avec l’appui des Occidentaux (Etats-Unis, Grande-Bretagne, France), a multiplié les raids aériens contre les positions des rebelles houthistes. La coalition affirme que l’Iran livre des armes aux rebelles par ce port stratégique de la mer Rouge. La France, quant à elle, vend des armes à l’Arabie Saoudite et aux Emirats arabes unis qui mènent depuis mars 2015  la coalition arabe contre les Houthis, des chiites soutenus par l’Iran, lesquels contrôlent une partie du pays, dont la capitale, Sanaa. Les ONG accusent la France de « double jeu » dans ce conflit qui dure depuis plus de trois ans, a fait près de 10.000 morts et provoqué la « pire crise humanitaire au monde », selon l'ONU.

Le gouvernement français est donc dans une position inconfortable dans ce conflit qui oppose avant tout l'Arabie saoudite sunnite et l'Iran chiite.  Le chaos, la famine et les épidémies qui sévissent au Yémen, livré aux groupes armés, ne peuvent qu’être aggravés par l’offensive actuelle contre Hodeïda, principal port du pays et cordon ombilical d’une aide humanitaire internationale déjà très insuffisante. Le retrait des Etats-Unis décidé par Donald Trump de l’accord sur le nucléaire iranien a sans doute encouragé la coalition sunnite à amplifier son offensive. Elle serait d’ailleurs assistée, selon le Wall Street Journal, par l’armée américaine dans ses raids aériens sur Hodeïda.

Des ONG ont alerté le président Macron pour qu’il intervienne auprès des Saoudiens et des Emiriens alors que la France organise une conférence humanitaire sur le Yémen qui doit se tenir à Paris le 27 juin. Son maintien est jugé « inconcevable » par ces ONG dans le contexte du pilonnage et de l’assaut des forces yéménites contre les rebelles à Hodeïda.


La sélection

Les dernières sélections

Pourquoi s'abonner à LSDJ ?

Vous êtes submergé d'informations ? Pas forcément utiles ? Pas le temps de tout suivre ?
Nous vous proposons une sélection pour aller plus loin, pour gagner du temps, pour ne rien rater.

 Sélectionner et synthétiser sont les seules réponses adaptées ! 

0€ si vous voulez, 20€ (conseillé), ou tout montant de votre choix.
Le paiement de mon abonnement permet à LSDJ de poursuivre la diffusion d'informations de qualité, d'assurer son indépendance, et de pérenniser son avenir.