Partager

Ecologie

La synthèse

Un plastique « magique » qui se dissout sans polluer

Par Philippe Oswald - Publié le 26 juillet 2018

Bonne nouvelle sur le front de la prévention de la pollution. En particulier celle qui affecte les « sixième et septième continents », ces zones des océans où s’accumulent quelque 1 800 milliards de déchets en plastique qui empoisonnent ou asphyxient poissons, cétacées et oiseaux de mer. Des chercheurs chiliens viennent de trouver la formule  chimique d’un plastique  biodégradable car soluble dans l’eau…en cinq minutes, comme un cachet d’aspirine, au lieu de centaines d’années pour les plastiques actuels ! Ses inventeurs ont remplacé le pétrole par du calcaire,  plus précisément par « un dérivé de roche calcaire qui n'a pas d'impact sur l'environnement», assure Roberto Astete, directeur de la société SoluBag, à l'origine de la découverte. Une fois ce produit dissous, il ne reste que du carbone, a-t-il affirmé. Joignant le geste à la parole  pour démontrer l’innocuité du produit, Roberto Astete  a dilué un sac constitué de ce nouveau plastique, avant de boire l'eau devant les journalistes, lors de la conférence de presse qu’il tenait à Santiago du Chili, mardi 24 juillet.

Le Chili a été le premier pays d’Amérique latine à proscrire les sacs en plastique. Ceux de  SoluBag , dont la composition à base d'alcool polyvinylique (PVA) a reçu l’agrément de la FDA (l'agence en charge de la sécurité alimentaire et des médicaments aux États-Unis), devraient être commercialisés dès le mois d’octobre.  D’autres produits seront fabriqués avec ce nouveau plastique aisément recyclable, dont un sac en toile réutilisable, plus résistant, qui ne se dissout qu’à l'eau chaude tandis que l’eau froide suffit pour le précédent.

Rappelons que pour lutter contre la pollution du plastique « de vieille génération », LSDJ avait attiré l’attention en avril 2017 sur la découverte par une équipe de chercheurs anglais et espagnols, de la capacité de la larve Galleria mellonella , un papillon très répandu et redouté des apiculteurs, à dévorer des sacs en plastique.


La sélection


Chili : des ingénieurs inventent des sacs en plastique solubles
Lire ou écouter sur : RTL
Les dernières sélections

Pourquoi s'abonner à LSDJ ?

Vous êtes submergé d'informations ? Pas forcément utiles ? Pas le temps de tout suivre ?
Nous vous proposons une sélection pour aller plus loin, pour gagner du temps, pour ne rien rater.

 Sélectionner et synthétiser sont les seules réponses adaptées ! 

0€ si vous voulez, 20€ (conseillé), ou tout montant de votre choix.
Le paiement de mon abonnement permet à LSDJ de poursuivre la diffusion d'informations de qualité, d'assurer son indépendance, et de pérenniser son avenir.