Partager

Belle Histoire

La synthèse

Un milliardaire paie les dettes de 400 jeunes diplômés

Par Judikael Hirel - Publié le 20 mai 2019

Faut-il beaucoup donner pour recevoir en retour ? Quand on a beaucoup reçu, rien n’empêche en tout cas de rendre cette chance que l’on a eu à autrui. C’est la leçon que retiendront sans doute tout au long de leur vie les étudiants de l'université américaine de Morehouse à Atlanta, en Géorgie. Une université privée chrétienne évangélique baptiste, créée en 1867 par des pasteurs afin d'offrir une éducation supérieure aux afro-américains ne pouvant partager l'éducation des blancs dans les états du Sud, du fait des lois ségrégationnistes. Un établissement notamment jadis fréquenté par Martin Luther King Jr.,  Spike Lee et Samuel L. Jackson.

Ce dimanche, les étudiants de Morehouse se réjouissaient déjà de célébrer la remise de leur diplôme devant leurs familles. Mais un homme d’affaires venu s’exprimer devant eux a donné un tout autre tour à cette journée. Robert F. Smith, qui avait annoncé il y a peu faire don de 1,5 million de dollars à l'établissement, devait recevoir un diplôme honorifique. Mais en une phrase, il a changé la vie de bon nombre des étudiants présents : "Nous allons mettre un peu d’essence dans votre bus. Ceci est ma promotion.  Ma famille va créer une bourse pour effacer vos prêts étudiants." La surprise aura été totale, tant pour les étudiants que les enseignants, et même les proches du milliardaire.

Dans le système universitaire américain, la sélection par l’argent pour suivre des études est un fait, et nombreux sont les étudiants à se surendetter pour faire face au coût très élevé d’un cursus complet. Alors que la dette estudiantine dépasse aujourd'hui les mille milliards de dollars dans le pays, selon l'agence Fitch, ils sont de plus en plus nombreux à ne pas parvenir à faire face aux échéances. Une année à Morehouse coûte ainsi 25.368$, mais l’addition monte à environ 48.000$ en y intégrant toutes les dépenses liées aux études (logement, livre, fournitures…), selon le New York Times.

Régler les dettes estudiantines des 396 jeunes gens de cette promotion coûtera environ 40 millions de dollars à Robert F. Smith. Un chiffre qui donne une idée de l’endettement moyen d’un étudiant noir américain d’origine sociale modeste. La fortune de cet homme d'affaires est estimée à 4,4 milliards de dollars. Diplômé des prestigieuses universités de Cornell et Columbia, il est devenu en 2015 l'Afro-Américain le plus riche du monde, selon le magazine Forbes. La fortune du fondateur de Vista Equity Partners dépasse même celle d’Oprah Winfrey.


La sélection

Les dernières sélections

Pourquoi s'abonner à LSDJ ?

Vous êtes submergé d'informations ? Pas forcément utiles ? Pas le temps de tout suivre ?
Nous vous proposons une sélection pour aller plus loin, pour gagner du temps, pour ne rien rater.

 Sélectionner et synthétiser sont les seules réponses adaptées ! 

0€ si vous voulez, 20€ (conseillé), ou tout montant de votre choix.
Le paiement de mon abonnement permet à LSDJ de poursuivre la diffusion d'informations de qualité, d'assurer son indépendance, et de pérenniser son avenir.