Partager

Economie

La synthèse

Un G7 à Biarritz pour quoi faire ?

Par Judikael Hirel - Publié le 19 août 2019

Une station balnéaire littéralement bunkerisée : plus de 10.000 policiers et gendarmes, 45 compagnies de CRS, sont mobilisés pour assurer la sécurité du G7 qui se tient à Biarritz à partir de samedi 24 Août. Leur mission : protéger chefs d'états et de gouvernements, ainsi que les 5.000 membres des délégations attendues. Même si le 15 août est passé, des voix se sont élevées pour protester contre le fait de transformer ainsi en bunker, en plein été, le paradis français des surfeurs. Mais entre black blocs, gilets jaunes et indépendantistes basques et catalans, le risque est maximal.

Donald Trump, Vladimir Poutine, Boris Johnson… Pourquoi se plient-ils tous encore au rituel de ces rencontres, et à quoi vont-elles servir concrètement ? À tenter de calmer les guerres commerciales qui risquent de miner l’économie mondiale. À commencer par le conflit en cours entre États-Unis et Chine, alors que la situation de Hong Kong remue l’opinion. La question débattue sera simple et grave à la fois : l’économie mondiale est-elle sur le point de sombrer à nouveau dans la récession ? Etats-Unis, Canada, France, Allemagne, Italie, Royaume-Uni, Japon… Les dirigeants du G7 vont aussi débattre de l’imposition des activités numériques, casus belli récent entre Washington et Paris. Une taxe dont Amazon a décidé de répercuter le coût sur les PME utilisant sa plateforme, qui donc le feront payer à leur tour à leurs clients... Devraient également être abordés le Brexit, la lutte contre l’évasion et l’optimisation fiscales, la situation iranienne ou la crise italienne. Pas sûr que "la lutte contre les inégalités", thème officiel de ce G7 de Biarritz, soit réellement abordée.


La sélection

Les dernières sélections