Partager

Economie

La synthèse

Trois milliards d’euros pour le TGV du futur

Par Judikael Hirel - Publié le 27 juillet 2018

C’est officiel, même si Bruno Le Maire avait quelque peu éventé l'annonce il y a  peu : la SNCF vient de valider la commande de 100 rames destinées au "TGV du futur' auprès Alstom. Un contrat estimé à près de 3 milliards d'euros qui va assurer des années de travail à son fabricant Alstom, et un bon argument pour faire face à l'ouverture future du marché ferroviaire. Cette cinquième génération de TGV est prévue pour entrer en service en 2023.

Sur le papier, elle se veut résolument en rupture avec ses prédécesseurs : au total, ce TGV du futur a supposé un bon millier d’innovations technologiques et 50 dépôts de brevets. Pourtant, le coût d'une rame est réduit de 20 %, à 25 millions d'euros contre 31 millions d'euros pour les anciennes rames Duplex. De même, sa consommation d'électricité devrait diminuer de 20 % et ses coûts de maintenance de 30 %. Quant à sa vitesse, qui dépend aussi des lignes et des rails, elle demeurera finalement inchangée, à 320 km/h.



La sélection

Les dernières sélections

Pourquoi s'abonner à LSDJ ?

Vous êtes submergé d'informations ? Pas forcément utiles ? Pas le temps de tout suivre ?
Nous vous proposons une sélection pour aller plus loin, pour gagner du temps, pour ne rien rater.

 Sélectionner et synthétiser sont les seules réponses adaptées ! 

0€ si vous voulez, 20€ (conseillé), ou tout montant de votre choix.
Le paiement de mon abonnement permet à LSDJ de poursuivre la diffusion d'informations de qualité, d'assurer son indépendance, et de pérenniser son avenir.