Partager

Sciences

La synthèse

Quel visage pour notre (prochain) smartphone ?

Par Judikael Hirel - Publié le 13 septembre 2017

À quoi ressembleront nos si indispensables smartphones dans un avenir proche ? Lors de sa "keynote" du 12 septembre, Apple a non seulement repris une longueur d’avance sur ses concurrents en dévoilant ses nouveaux iPhones, mais aussi posé quelques-unes des bases de ce que à quoi ressembleront nos terminaux connectés dans les mois à venir. Voire les années, car leur rentabilité exceptionnelle n’incite pas leurs concepteurs à tuer trop rapidement la poule aux oeufs d’or qui a fait son nid au creux de nos poches…


Qu’est-ce que l'iPhone X nous apprend à propos de l'avenir du smartphone ? D’abord l’importance croissante de l'appareil photo frontal, qui est aussi utilisé pour la reconnaissance du visage et pour l'enregistrement d''animoji'. Certes, on a déjà croisé le retrait du bouton "home" et des bords au profit d'un plus grand écran, ainsi que le déverrouillage par reconnaissance du visage, sur d'autres smartphones Android, dont le Samsung Galaxy S8. Mais contrairement à Samsung, qui permet encore à l'utilisateur de choisir de déverrouiller son téléphone par reconnaissance du visage, de l'empreinte digitale ou de l'iris, Apple a supprimé non seulement le bouton home, mais aussi le capteur d'empreinte digitale. Il faut dire qu’il ne lui a pas été possible de l’intégrer à l’écran… Mais ses algorithmes de reconnaissance faciale ne pourraient, selon Apple, n’être trompés qu’une fois sur un million. Il suffira donc de montrer votre visage à la caméra tant pour déverrouiller votre téléphone que pour effectuer des paiements. Ainsi, alors qu'un appareil photo ne servait précédemment qu'à effectuer des prises de vue, il recevra toujours davantage de fonctions. Du coup, l'importance d'un bon appareil photo en façade ne fera que croître.

L'une des nouvelles applications de FaceID semble à première vue complètement idiote : un logiciel qui transforme vos grimaces en faces animales. Mais derrière ces douze petits personnages et ce qui semble être une fonction insignifiante  se cache en fait une technologie très complexe. Selon Apple, elle est capable de reconnaître plus de cinquante mouvements du visage, comme les froncements des yeux, le rire, les clins d'oeil, la fermeture de la bouche ou encore le gonflement des joues. Et comme le « chat », la discussion via messagerie instantanée et réseaux sociaux, et les émoticônes prennent une part toujours plus importante de notre communication en ces temps de WhatsApp et d'iMessenger, une fonction vous permettant d'introduire "votre propre personnalité" dans des émoticônes, c'est finalement peut-être moins insignifiant qu'il n'y paraît…


La sélection

Les dernières sélections

Pourquoi s'abonner à LSDJ ?

Vous êtes submergé d'informations ? Pas forcément utiles ? Pas le temps de tout suivre ?
Nous vous proposons une sélection pour aller plus loin, pour gagner du temps, pour ne rien rater.

 Sélectionner et synthétiser sont les seules réponses adaptées ! 

0€ si vous voulez, 20€ (conseillé), ou tout montant de votre choix.
Le paiement de mon abonnement permet à LSDJ de poursuivre la diffusion d'informations de qualité, d'assurer son indépendance, et de pérenniser son avenir.