Partager

Economie

La synthèse

Briquets importés : Bic crie au feu !

Par Philippe Oswald - Publié le 18 octobre 2018

Le torchon brûle entre la firme française Bic et les autorités françaises et allemandes.  Selon le Groupe BIC, 86 % des briquets en vente en France et en Allemagne ne sont pas conformes aux normes internationales de sécurité. Bien qu'alertés depuis 10 ans par BIC de la mise sur le marché de ces briquets non-conformes à la réglementation, ces deux pays n'ont pas pris les mesures d’interdiction nécessaires. Or ces briquets jetables importés par centaines de milliers notamment du Vietnam, de Chine, des Pays-Bas et d’Espagne, ont une fâcheuse tendance à s’enflammer ou à projeter une flamme démesurée, causant environ 30 000 brûlures graves par an dans l’Union européenne, selon le Groupe Bic. Bic vient donc de porter plainte, ce jeudi 18 octobre, contre la France et l’Allemagne devant la Commission européenne pour « défaut de surveillance de la conformité des briquets aux normes de sécurité ».

Confirmée par l’Association des brûlés de France, la dangerosité de ces briquets va probablement sensibiliser l’opinion au problème de la surveillance des importations en Europe (les Etats-Unis, le Canada, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et même le Brésil ont réglé le problème  depuis longtemps en infligeant des amendes dissuasives aux importateurs de briquets non conformes, relève Bic). Nos Douanes sont submergées par les containers provenant de l’étranger. Quant à la Direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF), elle serait restée passive, alors qu’elle a été alertée par le Groupe Bic dès 2008.

Il ne faut pas s’attendre à une réaction plus rapide de la Commission européenne : une plainte similaire déposée en 2000 par Bic et deux fabricants européens contre l’État néerlandais, est toujours en cours…Du moins le consommateur est-il averti : mieux vaut dépenser quelques centimes de plus pour acheter un briquet jetable conforme aux normes ISO que de courir le risque de se retrouver à l’hôpital, avec des brûlures au troisième degré.

 

 


La sélection


Briquets dangereux : Bic porte plainte contre la France
Lire l'article sur : Le Parisien
Les dernières sélections

Pourquoi s'abonner à LSDJ ?

Vous êtes submergé d'informations ? Pas forcément utiles ? Pas le temps de tout suivre ?
Nous vous proposons une sélection pour aller plus loin, pour gagner du temps, pour ne rien rater.

 Sélectionner et synthétiser sont les seules réponses adaptées ! 

0€ si vous voulez, 20€ (conseillé), ou tout montant de votre choix.
Le paiement de mon abonnement permet à LSDJ de poursuivre la diffusion d'informations de qualité, d'assurer son indépendance, et de pérenniser son avenir.