Partager

International

La synthèse

La Turquie ne veut pas d’une médiation française

Par Judikael Hirel - Publié le 30 mars 2018

Alors qu’une délégation de la coalition arabo-kurde a été reçue hier à l'Élysée par Emmanuel Macron, la Turquie a violemment rejeté toute idée de médiation française. Non, la France ne prévoit aucune nouvelle opération militaire dans le nord de la Syrie, en dehors de la coalition internationale contre l'État islamique, a rétro-pédalé pour sa part l’Elysée ce vendredi. Pourtant, jeudi, un membre de la délégation arabo-kurde des Forces démocratiques syriennes (FDS) avait annoncé que Paris allait envoyer des soldats à Minbej, une ville sous la menace d'une attaque turque. Après le drame d’Afrine, quel rôle pourraient avoir les militaires français pour aider les Kurdes ? Fer de lance de la coalition contre Daesh, notamment à Raqua, ils sont pilonnés par un Recep Tayyip Erdogan clairement désireux de reconquérir les territoires de l’ex empire ottoman et d’éradiquer toute velléité d’état Kurde.

Si des forces spéciales françaises sont stationnées en Syrie, la France reste très discrète quant à leur nombre et leur rôle exact. Emmanuel Macron a assuré les FDS "du soutien de la France, en particulier pour la stabilisation de la zone de sécurité au nord-est de la Syrie, dans le cadre d’une gouvernance inclusive et équilibrée, pour prévenir toute résurgence" de Daesh, selon l’Elysée. La Turquie a pour sa part rejeté "tout effort visant à promouvoir un dialogue, des contacts ou une médiation entre la Turquie et ces groupes terroristes", a déclaré le porte-parole de la présidence turque. "Qui êtes-vous pour parler de médiation entre la Turquie et une organisation terroriste ?", a pour sa part menacé  Recep Tayyip Erdogan lors d'un discours prononcé à Ankara, jugeant "totalement erronée" la position de la France sur le dossier kurde.


La sélection


Tensions avec la Turquie : pourquoi la France marche sur des oeufs en aidant les Kurdes
Lire l'article sur : LCI
Les dernières sélections

Pourquoi s'abonner à LSDJ ?

Vous êtes submergé d'informations ? Pas forcément utiles ? Pas le temps de tout suivre ?
Nous vous proposons une sélection pour aller plus loin, pour gagner du temps, pour ne rien rater.

 Sélectionner et synthétiser sont les seules réponses adaptées ! 

0€ si vous voulez, 20€ (conseillé), ou tout montant de votre choix.
Le paiement de mon abonnement permet à LSDJ de poursuivre la diffusion d'informations de qualité, d'assurer son indépendance, et de pérenniser son avenir.