Partager

Société

La synthèse

Notre-Dame-des-Landes : la ZAD en cours d'expulsion

Par Judikael Hirel - Publié le 09 avril 2018

Depuis 6 heures ce lundi matin, ce sont pas moins de 2.500 gendarmes qui interviennent pour déloger les derniers occupants de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Le projet d'aéroport étant abandonné et la trêve hivernale terminée, le gouvernement est donc passé à l’action.

À 15h30, 13 squats avaient été "traités" et dix personnes expulsées, selon un premier bilan du ministère de l'Intérieur. Les gendarmes mobiles déployés sur place ont tiré des grenades lacrymogènes ainsi que des grenades assourdissantes en réponse à des tirs de projectiles et de cocktails Molotov. Sept personnes ont été interpellées, dont une pour violence sur agent de la force publique. Un gendarme a quant à lui été légèrement blessé. Il subsisterait "quelques poches de résistance, dont une cinquantaine de personnes regroupées dans un autre squat", selon la place Beauvau.

"Cette opération s’est conduite de manière rapide. Nous avons rencontré une importante résistance, a déclaré lors d'une conférence de presse Richard Lizurey, directeur général de la Gendarmerie nationale. Toutes les barricades ont été enflammées, certaines comportaient des bouteilles de gaz." "On a donné des consignes de retenue", a expliqué quant à lui le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb sur Europe 1. Selon lui, l'opération vise à déloger "une centaine" de personnes. "Le tri est assez simple. Il y a ceux qui ont quelque chose à y faire sur ces terres, ceux qui portent un projet agricole dans le cadre de l'Etat de droit. Ceux qui n'ont rien à y faire, qui ne s'inscrivent pas dans ce cadre [...], ce sont ceux-là qui sont ciblés les premiers", a déclaré pour sa part le secrétaire d'Etat à la Transition écologique, Sébastien Lecornu sur France 2.


La sélection


Notre-Dame-des-Landes : 13 squats démantelés, 10 personnes expulsées
Lire l'article sur : le JDD
Les dernières sélections

Pourquoi s'abonner à LSDJ ?

Vous êtes submergé d'informations ? Pas forcément utiles ? Pas le temps de tout suivre ?
Nous vous proposons une sélection pour aller plus loin, pour gagner du temps, pour ne rien rater.

 Sélectionner et synthétiser sont les seules réponses adaptées ! 

0€ si vous voulez, 20€ (conseillé), ou tout montant de votre choix.
Le paiement de mon abonnement permet à LSDJ de poursuivre la diffusion d'informations de qualité, d'assurer son indépendance, et de pérenniser son avenir.