Partager

Humour

La synthèse

Gastronomie : « Pas de sauce à la truffe dans mon burger, fumier ! »

Par Philippe Oswald - Publié le 26 septembre 2017

Le site Jooks ne fait pas dans la dentelle. Lecteurs raffinés, lectrices surtout, on vous aura prévenus, n’allez pas lâcher La Princesse de Clèves pour tomber dans ce cloaque. Mais au pays de Rabelais et de Balzac, souffrez que des esprits mal dégrossis s’assouplissent les zygomatiques en pointant quelques travers de la comédie humaine contemporaine. Ainsi cette charge contre la bistronomie  (« grande cuisine servie en petite quantité ») rejoindra sans doute l’expérience mortifiante de consommateurs parisiens, lyonnais et d’autres villes de province gagnées par cette lucrative dérive bobo de la restauration rapide : « moins à manger, pour plus cher » dans un décor ayant opéré « un virage stylistique ». « Tout a changé. La forme des assiettes a changé, la carte a changé, la peinture aux murs s’est faite plus mate, voire pastel, même la tenue des serveurs a évolué. Ils avaient l’air de cons, maintenant ils ont l’air de cons prétentieux. » Gaulois, franchouillard, revanchard ! Ça ouvre l’appétit, non ?  


La sélection


La bistronomie est-elle la banane du siècle ?
Lire l'article sur : Jooks
Les dernières sélections

Pourquoi s'abonner à LSDJ ?

Vous êtes submergé d'informations ? Pas forcément utiles ? Pas le temps de tout suivre ?
Nous vous proposons une sélection pour aller plus loin, pour gagner du temps, pour ne rien rater.

 Sélectionner et synthétiser sont les seules réponses adaptées ! 

0€ si vous voulez, 20€ (conseillé), ou tout montant de votre choix.
Le paiement de mon abonnement permet à LSDJ de poursuivre la diffusion d'informations de qualité, d'assurer son indépendance, et de pérenniser son avenir.