Partager

Europe

La synthèse

Le Kosovo reste un foyer virulent d’islamisation

Par Olivier Bonnassies - Publié le 08 mai 2017

Reportage saisissant d’Isabelle Lasserre dans Le Figaro sur ce petit État d’Europe qui ne fait plus la une de l’actualité. Le Kosovo reste pourtant  une menace à cause de l’emprise qu’y exercent les islamistes.

Sous perfusion de l’aide internationale depuis la fin de la guerre contre les Serbes (1999) et son indépendance (proclamée unilatéralement en 2008 mais non reconnue par 82 pays membres de l’ONU dont bien sûr la Serbie et la Russie), le Kosovo est un échec de la communauté internationale.

Dans ce pays de musulmans modérés, « des pays du Moyen-Orient ont investi le pays et radicalisé les esprits sous couvert d'activité humanitaire. » Ils ont financé la construction de quelque 800 mosquées. Des prêches appelaient ouvertement à aller se battre en Syrie.

« Avec plus de 300 départs pour le Levant, le Kosovo - 1,8 million d'habitants - est le pays du continent européen qui, par tête d'habitant, a fourni le plus de djihadistes aux groupes terroristes Daech et al-Nosra, la branche syrienne d'al-Qaida. »

Depuis 2015, les autorités ont réagi vigoureusement sous la pression internationale (arrestations, fermetures de mosquées). Mais le travail de l’islamisation en profondeur se poursuit, nourri  par la pauvreté, la corruption et du choc entre «le sécularisme agressif du gouvernement et les fanatiques religieux

60 % des jeunes sont au chômage : Sans visas pour l'UE, « ils sont comme des chiens en cage. Les imams radicaux utilisent ce désespoir». 

Les Américains se désengageant et les Européens étant accaparés par le Brexit et la crise des migrants, c’est l’ancien envahisseur musulman, la Turquie d’Erdogan qui prend le relai.


La sélection


Le Kosovo, zone grise de l'Europe guettée par l'islamisation
Lire l'article sur : Le Figaro
Les dernières sélections

Pourquoi s'abonner à LSDJ ?

Vous êtes submergé d'informations ? Pas forcément utiles ? Pas le temps de tout suivre ?
Nous vous proposons une sélection pour aller plus loin, pour gagner du temps, pour ne rien rater.

 Sélectionner et synthétiser sont les seules réponses adaptées ! 

0€ si vous voulez, 20€ (conseillé), ou tout montant de votre choix.
Le paiement de mon abonnement permet à LSDJ de poursuivre la diffusion d'informations de qualité, d'assurer son indépendance, et de pérenniser son avenir.