Partager
Politique

Un essai de décryptage des erreurs de Fillon

Hervé Bouloire, collaborateur parlementaire et essayiste, analyse sur Polémia ce qu'il croit être les « huit erreurs de campagne de François Fillon ».
Un débriefing à débattre qui semble montrer, de l’intérieur, l’hésitation du candidat entre « contrition et confrontation ».
Pour Hervé Bouloire, les « huit erreurs » ou faiblesses de Fillon sont les suivantes :

1°) La personnalité
 : « un candidat peu préparé à la tempête » par son long passé d’élu-notable.
2°) Un profil mal « calibré » pour s’improviser candidat « hors-Système » ou «grand résistant ».
3°) Un candidat hésitant à désigner l’ennemi : offensive trop tardive contre le « cabinet noir » et « Emmanuel Hollande » et contradictions sur sa mise en examen…
4°) Une mise en place laborieuse et compliquée de la machine politique du candidat : il a notamment été victime de « l’inertie » des primaires quand l’équipe de Macron s’organisait sans entraves depuis neuf mois.
5°) Une équipe parfois fébrile, trop récente et connaissant peu le candidat (NDLR : on pourrait imaginer aussi que son caractère secret et solitaire a paralysé ses collaborateurs).
6°) L’absence ou l’arrivée tardive de fillonistes historiques alors que certains permanents, issus des autres équipes des candidats aux primaires, ont quitté le QG au moment de la tempête ».
7°) Une présidentielle encore vécue sur le mode de la primaire jusqu’à ce qu’impose la nécessité de recourir à la formation Les Républicains.
8°) L’engrenage du temps : François Fillon s’est donné 15 jours au lendemain du premier tour puis a été happé par les affaires.

Sa conclusion : « La campagne de Fillon démontre comment une victoire supposée acquise, selon un scénario improbable (une qualification aux primaires), peut se transformer en défaite. »

NDLR : A débattre et difficile de faire un bilan à chaud ! Mais la discussion mérite d'exister ... On peut penser aussi qu'il manque peut-être à cette liste une critique de la pédagogie de Fillon pour présenter son programme aux Français. Trop d’économie (austère !) pas assez de souffle pour susciter l’enthousiasme (façon Mélenchon, voire Macron) ?

Autre hypothèse : François Fillon a payé le fait de s'afficher chrétien, ce qui a provoqué les réactions hystériques de toutes les forces anti-chrétiennes, qui sont nombreuses et fortes dans les médias en France ...


Les 8 erreurs de campagne de Fillon vues par un témoin direct
Polémia 02-05-2017

Lire l'article sur : Polémia
Les dernières sélections

Pourquoi s'abonner à LSDJ ?

Aujourd'hui la production d’information explose de façon exponentielle :
plus personne ne peut suivre, personne n'a le temps et peu d'infos sont vraiment utiles.

Sélectionner est la seule réponse adaptée

Voila pourquoi nous avons lancé le service LSDJ qui sélectionne et commente pour vous chaque jour 1 et 1 seule info parmi toutes les infos du monde :
- en 1 minute vous prenez connaissance chaque soir d'un sujet important
- sur 30 jours, vous constaterez que vous aurez eu beaucoup d'informations à forte valeur ajoutée et que vous aurez couvert tous les sujets essentiels

LSDJ deviendra rapidement votre meilleure source d'information