Partager
Politique

Musique électro et propagande LGBT à l’Elysée

A l'occasion de la Fête de la musique, le 21 juin, le Palais de l'Élysée a accueilli un concert de musique électronique. « Hourra! Hourra! Enfin la musique techno entre à l'Élysée » s’est écrié Jack Lang, fier de son œuvre (il avait, non pas inventé mais lancé la Fête de la musique en France dans les années 80, sous l'ère Mitterrand, et figurait naturellement parmi les invités des Macron). Le chef de l'État en costume sans cravate, et son épouse en jean et veste rose, sont venus saluer leurs hôtes et se sont prêtés à des photos complaisantes au cours de la soirée (l'un des « danseurs » n’hésitant pas à enlacer l'épouse du président…)

Pas sûr pourtant que la « com » de l’Elysée ait réalisé un coup de maître en transformant la cour d’honneur de lieu prestigieux en boîte de nuit d’un goût douteux et en donnant carte blanche (si l’on ose dire) au DJ Kiddy Smile et à sa bande pour associer la cause des migrants à la cause LGBT. Le DJ est monté sur la scène avec un tee-shirt affichant : « Fils d'immigré, noir et pédé », avant de donner libre-cours à des gesticulations obscènes assorties de paroles qu’on a honte de rapporter ici, mais dont il faut tout de même citer quelques morceaux de bravoure : « Danse, enculé de ta mère … je me suis fait sucer la bite et lécher les boules » etc.

La culture et la fonction présidentielle ne sortent pas grandies de cette soirée qui a fait passer un vent de révolte sur les réseaux sociaux et laissera des traces dans les mémoires. D’autant que cette séquence suivait de près le sec rappel à l’ordre par le chef de l’Etat d’un lycéen qui l’avait interpellé d’un (trop) familier : « Ça va, Manu ? », scène que le même service de communication de l’Elysée s’était empressé de diffuser sur les réseaux sociaux, à la grande confusion du lycéen. Le fameux « en même temps » sombre dans l’incohérence.

Commentant cet épisode sur BFMTV, Charlotte d’Ornellas, journaliste à Valeurs Actuelles, a dénoncé sans aucune concession à la « novlangue » cette soirée « totalement surréaliste » et « totalement indécente » (video, 47’).


Macron: top à droite, flop à gauche
BFMTV 22-06-2018

Voir sur : BFMTV
Les dernières sélections

Pourquoi s'abonner à LSDJ ?

Aujourd'hui la production d’information explose de façon exponentielle :
plus personne ne peut suivre, personne n'a le temps et peu d'infos sont vraiment utiles.

Sélectionner est la seule réponse adaptée

Voila pourquoi nous avons lancé le service LSDJ qui sélectionne et commente pour vous chaque jour 1 et 1 seule info parmi toutes les infos du monde :
- en 1 minute vous prenez connaissance chaque soir d'un sujet important
- sur 30 jours, vous constaterez que vous aurez eu beaucoup d'informations à forte valeur ajoutée et que vous aurez couvert tous les sujets essentiels

LSDJ deviendra rapidement votre meilleure source d'information