Partager
Economie

Trois milliards d’euros pour le TGV du futur

C’est officiel, même si Bruno Le Maire avait quelque peu éventé l'annonce il y a  peu : la SNCF vient de valider la commande de 100 rames destinées au "TGV du futur' auprès Alstom. Un contrat estimé à près de 3 milliards d'euros qui va assurer des années de travail à son fabricant Alstom, et un bon argument pour faire face à l'ouverture future du marché ferroviaire. Cette cinquième génération de TGV est prévue pour entrer en service en 2023.

Sur le papier, elle se veut résolument en rupture avec ses prédécesseurs : au total, ce TGV du futur a supposé un bon millier d’innovations technologiques et 50 dépôts de brevets. Pourtant, le coût d'une rame est réduit de 20 %, à 25 millions d'euros contre 31 millions d'euros pour les anciennes rames Duplex. De même, sa consommation d'électricité devrait diminuer de 20 % et ses coûts de maintenance de 30 %. Quant à sa vitesse, qui dépend aussi des lignes et des rails, elle demeurera finalement inchangée, à 320 km/h.



Le "TGV du futur" en 10 chiffres
Le Journal de Saône et Loire 27-07-2018

Lire l'article sur Le Journal de Saône et Loire
Les dernières sélections

Pourquoi s'abonner à LSDJ ?

Aujourd'hui la production d’information explose de façon exponentielle :
plus personne ne peut suivre, personne n'a le temps et peu d'infos sont vraiment utiles.

Sélectionner est la seule réponse adaptée

Voila pourquoi nous avons lancé le service LSDJ qui sélectionne et commente pour vous chaque jour 1 et 1 seule info parmi toutes les infos du monde :
- en 1 minute vous prenez connaissance chaque soir d'un sujet important
- sur 30 jours, vous constaterez que vous aurez eu beaucoup d'informations à forte valeur ajoutée et que vous aurez couvert tous les sujets essentiels

LSDJ deviendra rapidement votre meilleure source d'information