Partager
Islam

L’Europe n’est pas confrontée aux musulmans, mais à l’islam

« Naguère, nous rencontrions des musulmans, aujourd’hui nous rencontrons l’islam. » Cette remarque du cardinal Bernard Panafieu, archevêque émérite de Marseille, illustre bien le défi nouveau auquel est confrontée l’Europe. Elle est citée par Annie Laurent , spécialiste de l’islam et des chrétiens d’Orient,  en tête du long entretien qu’elle accorde au site le Rouge & le Noir , à l’occasion de la sortie de son nouveau livre, L’Islam - pour tous ceux qui veulent en parler (mais ne le connaissent pas encore) préfacé par l’universitaire Rémi Brague.

Annie Laurent souligne cette nouvelle donne, trop rarement évoquée à propos de l’immigration musulmane en France : « Les premiers immigrés musulmans étaient pour l’essentiel des hommes qui venaient en célibataires (…) Tout a changé à partir des années 1970 au cours desquelles divers gouvernements ont opté pour le regroupement familial puis pour des assouplissements en matière de nationalité (droit du sol plutôt que droit du sang) et, enfin, la possibilité accordée aux étrangers de fonder des associations de la loi 1901. » La plupart des pays d’Europe ont connu la même évolution.

Conséquence : « une immigration de peuplement, donc définitive » de musulmans  voulant vivre selon les principes de leur religion et de leur culture.

« Or, les fondements de la culture islamique sont étrangers à ceux de la culture européenne, qui repose essentiellement sur le christianisme. » Rappelant que « l’islam porte un projet qui est aussi social et politique puisqu’il mêle le spirituel et le temporel », Annie Laurent illustre son propos par le concept clé de « personne ». L’islam ignore cette notion et la dignité inaliénable qui s’y attache : dans l’islam, « l’individu trouve sa dignité en tant que « soumis » à Dieu et membre de l’Oumma, la communauté des musulmans. »

Le problème est aggravé par la crise culturelle et religieuse occidentale : « Ayant délaissé notre héritage chrétien, nous sommes incapables de transmettre aux musulmans (…) ce qui constitue les fondements de notre civilisation.»

Quant à une réforme donnant lieu à une réinterprétation du Coran au prix d’une exégèse comparable à celle à laquelle est soumise la Bible, elle paraît improbable : c’est un texte divin, non pas au sens où il serait écrit par des hommes inspirés par Dieu comme les textes bibliques, mais en tant que dicté par Allah : le texte coranique est la « copie conforme d’un original, la « Mère du Livre », conservé auprès d’Allah de toute éternité (Coran 13, 39), donc préexistant à l’histoire. » « A cause de son statut divin, le Coran est intouchable. »

Un espoir toutefois : qu’en raison de la crise interne qui traverse et déchire l’islam, entraînant une prise de conscience chez certains intellectuels musulmans, « une autorité reconnue » ait « le courage de soutenir d’authentiques travaux scientifiques sur le Coran. » Quant aux chrétiens, Annie Laurent les presse de s’informer, ce qui les amènerait par exemple à réviser les clichés sur un  djihadisme prétendument « étranger à l’islam ». Que les chrétiens d’Occident écoutent le témoignage de leurs frères chrétiens d’Orient et qu’ils se forment, par exemple grâce aux travaux de l’association Clarifier

Enfin, mieux qu’un espoir, Annie Laurent confie son espérance en Marie, qui tient une place privilégiée dans le Coran et que tous les musulmans vénèrent. « Je crois que c’est par elle que les musulmans sont appelés à découvrir l’identité véritable de Jésus-Christ. Il n’est d’ailleurs pas rare que des musulmans se convertissent grâce à elle. »  


Annie Laurent : « la conscience d’une identité européenne s’est largement forgée dans la confrontation avec l’islam »
Le Rouge et le Noir - 06/07/17

Lire l'article sur : Le Rouge et le Noir
Les dernières sélections

Pourquoi s'abonner à LSDJ ?

Aujourd'hui la production d’information explose de façon exponentielle :
plus personne ne peut suivre, personne n'a le temps et peu d'infos sont vraiment utiles.

Sélectionner est la seule réponse adaptée

Voila pourquoi nous avons lancé le service LSDJ qui sélectionne et commente pour vous chaque jour 1 et 1 seule info parmi toutes les infos du monde :
- en 1 minute vous prenez connaissance chaque soir d'un sujet important
- sur 30 jours, vous constaterez que vous aurez eu beaucoup d'informations à forte valeur ajoutée et que vous aurez couvert tous les sujets essentiels

LSDJ deviendra rapidement votre meilleure source d'information