Partager
High tech

Quand les réseaux sociaux ne servent pas qu’à lyncher...

Pas une journée sans qu’une nouvelle polémique ne transforme les réseaux sociaux en machine à lyncher… Pourtant, ils peuvent servir au pire comme au meilleur. C’est en effet grâce Twitter que la police marseillaise a pu retrouver le descendant d’un Poilu de la guerre 14-18. Pourquoi ? Pour lui rendre une lettre écrite par son ancêtre découverte lors d’une perquisition, dans le 5e arrondissement de Marseille. Une enquête des plus insolites qui commence… par un banale affaire de cambriolage. Parmi les objets saisis chez le voleur, se trouve une lettre en date du 27 mai 1915 signée Jean Soulagnes, engagé sur le front de la Somme. Une lettre adressée à son "seul ami", Jean Audiffen.


"Je m'adresse à vous comme au meilleur, au seul de mes amis", écrit ce soldat du 73e régiment d'infanterie, avant de partir "dans deux heures pour une destination incertaine où doivent se passer de grandes choses". Et le matricule 3336 de demander un ultime service à son ami Jean Audiffen: "Je connais votre cœur et je n'hésite pas à lui faire un appel suprême : vous ne refuserez pas le pénible service, en cas d'événement grave, d'avertir ma famille et ma fiancée qu'avant de mourir, après avoir donné ma vie au pays, mon âme ne pense qu'à eux et leur envoie mon adieu suprême".


Une fois la lettre postée sur Twitter, commence une vaste partie de Cluedo historique. Des dizaines de généalogistes amateurs se lancent sur les traces de ce soldat de 24 ans. Moins de 48 heures plus tard, "ce sont des dizaines d'éléments concrets" qui ont déjà été reçus, sans compter les milliers de messages de soutien », explique le major Louis, en charge de communication à la Direction départementale de la sécurité publique des Bouches-du-Rhône. "L'histoire est d'autant plus poignante que nous nous sommes rendus compte, via le site Mémoire des hommes, du ministère des Armées, que ce soldat est mort deux semaines plus tard, le 8 juin", à Hebuterne (Pas-de-Calais). Et, grâce à Twitter et à la solidarité en ligne, un descendant du Sergent Soulagnes a déjà pu être retrouvé.


Marseille : la police enquête sur la dernière lettre d'un poilu
RTL 18-02-2018

Lire l'article le site de RTL
Les dernières sélections

Pourquoi s'abonner à LSDJ ?

Aujourd'hui la production d’information explose de façon exponentielle :
plus personne ne peut suivre, personne n'a le temps et peu d'infos sont vraiment utiles.

Sélectionner est la seule réponse adaptée

Voila pourquoi nous avons lancé le service LSDJ qui sélectionne et commente pour vous chaque jour 1 et 1 seule info parmi toutes les infos du monde :
- en 1 minute vous prenez connaissance chaque soir d'un sujet important
- sur 30 jours, vous constaterez que vous aurez eu beaucoup d'informations à forte valeur ajoutée et que vous aurez couvert tous les sujets essentiels

LSDJ deviendra rapidement votre meilleure source d'information