Partager
Spiritualité

La confession, mode d’emploi express

Sur Padreblog, une vidéo  (5:19) dans laquelle l'abbé Grosjean explique avec humour « les trois façons de rater sa confession ». A savoir :

La confession planeur : on commence par des petits péchés faciles à dire, pas de problème pour les avouer, on ne les regrette qu’à peine…puis on prend de l’altitude pour survoler de très haut et à vitesse supersonique tous les péchés pénibles à avouer, avant d’opérer un « soft landing » avec un dernier petit péché plus facile, du genre : « J’ai oublié ma prière hier soir » (sous-entendu : je la fais tous les soirs, je suis tout de même quelqu’un de bien). Remède : commençons toujours par ce qu’il y a de plus dur à avouer.

La confession brouillard : ce qu’on dit est tellement vague que ni le prêtre ni le pénitent lui-même ne s’y retrouvent. La confession n’est pas faite pour raconter sa vie ou l’enjoliver mais pour nommer nos péchés qui sont des actes concrets. Se contenter de dire « j’ai manqué de charité », qu’est-ce que ça signifie ? « Vous n’avez pas aidé une vieille dame à traverser la rue ou vous avez tué votre grand-mère ? » Remède : soyons précis et concrets.

La confession calcul : aller chercher un pardon commode en faisant parfois des kilomètres pour trouver le prêtre le plus « cool », voire le plus sourd… et surtout celui qu’on risque le moins de revoir un jour…  Remède : banni la peur, le respect humain. Un prêtre a tout entendu en confession mais jamais son regard n’a changé sur celui ou celle qu’il avait confessé. Le prêtre n’est qu’un instrument entre les mains d’un autre, le Seigneur Lui-même.

« N'oublions pas, dit l’abbé Grosjean : notre joie sera à la hauteur de notre franchise ! Le vrai courage d’un homme ou d’une femme, ce n’est pas d’être parfait, c’est d’être vrai. »


Trois façons de rater sa confession
Padreblog 17-03-2017

Voir la vidéo sur : Padreblog
Les dernières sélections

Pourquoi s'abonner à LSDJ ?

Aujourd'hui la production d’information explose de façon exponentielle :
plus personne ne peut suivre, personne n'a le temps et peu d'infos sont vraiment utiles.

Sélectionner est la seule réponse adaptée

Voila pourquoi nous avons lancé le service LSDJ qui sélectionne et commente pour vous chaque jour 1 et 1 seule info parmi toutes les infos du monde :
- en 1 minute vous prenez connaissance chaque soir d'un sujet important
- sur 30 jours, vous constaterez que vous aurez eu beaucoup d'informations à forte valeur ajoutée et que vous aurez couvert tous les sujets essentiels

LSDJ deviendra rapidement votre meilleure source d'information