Partager

Santé

La synthèse

Manger chaque jour cinq fruits et légumes ? Ça dépend desquels !

Par Philippe Oswald - Publié le 20 février 2018

À quatre jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris, un rapport de l’association Générations futures relève la présence de résidus de pesticides dans des fruits et légumes non « bio »  de consommation courante.

Dans ce rapport, publié mardi 20 février, que France info s'est procuré, l'association analyse 19 fruits et 33 légumes. Compilant les données officielles des « plans de surveillance » de la Direction générale de la répression des fraudes (DGCCRF), Générations futures constate que 70% des échantillons de fruits et 41% des échantillons de légumes analysés contiennent des pesticides. Certains dépassent les limites maximales autorisées en Europe et 40% contiennent plus de deux pesticides,  alors que « l'effet cocktail » est soupçonné d’augmenter la toxicité des pesticides. Les effets néfastes sur la santé ne sont plus à prouver chez les agriculteurs, davantage atteints que la population générale par des cancers de la prostate, du sang et par la maladie de Parkinson. L'association appelle le gouvernement « à prendre des dispositions rapides et efficaces pour la promotion de l'agriculture biologique » et à « réduire fortement l'usage des pesticides » dans l'agriculture traditionnelle.

Côté fruits,  les plus contaminés par les pesticides sont : le raisin (89% des échantillons contaminés), suivi par la clémentine-mandarine, la cerise, le pamplemousse, la fraise, la nectarine-pêche et l'orange. Les moins pollués : l'avocat (23%), le kiwi (27%) et la prune-mirabelle (35%).

Côté légumes, les plus contaminés par les pesticides  sont : le céleri-branche (84 % des échantillons testés) suivis par les herbes fraîches, l'endive, le céleri-rave, et la laitue. Les moins pollués : l'asperge (3%) et le maïs (1,9%).

Bref, privilégions les asperges et le maïs, l’avocat et le kiwi ou, autant que possible, le bio ! 


La sélection

Les dernières sélections

Pourquoi s'abonner à LSDJ ?

Vous êtes submergé d'informations ? Pas forcément utiles ? Pas le temps de tout suivre ?
Nous vous proposons une sélection pour aller plus loin, pour gagner du temps, pour ne rien rater.

 Sélectionner et synthétiser sont les seules réponses adaptées ! 

0€ si vous voulez, 20€ (conseillé), ou tout montant de votre choix.
Le paiement de mon abonnement permet à LSDJ de poursuivre la diffusion d'informations de qualité, d'assurer son indépendance, et de pérenniser son avenir.