Partager

International

La synthèse

Le ton monte entre Riyad et Ottawa

Par Judikael Hirel - Publié le 11 août 2018

C’est un conflit inattendu, parti d’un simple tweet, qui oppose depuis quelques jours le Canada et l’Arabie Saoudite. Lundi 6 août, l’Arabie saoudite annonce que l'ambassadeur du Canada à Riyad a 24 heures pour quitter le pays. Le royaume rappelle quant à lui son propre ambassadeur à Ottawa, suite à une "ingérence" commise selon lui par le Canada dans ses affaires intérieures. Il décide même de "geler toutes nouvelles transactions concernant le commerce et les investissements" avec le Canada. La raison : un tweet de l'ambassade du Canada appelant, suite à une vague d'arrestations, à la libération immédiate de militants emprisonnés dans le pays : "Nous appelons les autorités saoudiennes à les libérer immédiatement, ainsi que tous les autres activistes pacifiques des #droitsdelHomme."


Après cette expulsion, le ton monte rapidement entre les deux pays, le royaume wahabite demandant au Premier ministre canadien, Justin Trudeau, de présenter des excuses, ce qu’il a refusé de faire. "Les Canadiens attendent de notre gouvernement qu'il parle fermement, clairement et poliment de la nécessité de respecter les droits humains, au Canada et dans le monde, c'est ce que nous allons continuer à faire", répond-il lors d'un point presse à Montréal.

Premières conséquences de cette crise diplomatique entre les deux pays : Ryad a décidé que les milliers de Saoudiens poursuivant des études au Canada seraient immédiatement relocalisés. En parallèle, la compagnie aérienne Saudia a suspendu ses vols à destination de Toronto. Enfin, selon les informations du Financial Times, la Banque centrale saoudienne a demandé à tous ses gestionnaires d'actifs à l'étranger de se défaire des actions, obligations et liquidités canadiennes "quel qu'en soit le coût".


La sélection

Les dernières sélections

Pourquoi s'abonner à LSDJ ?

Vous êtes submergé d'informations ? Pas forcément utiles ? Pas le temps de tout suivre ?
Nous vous proposons une sélection pour aller plus loin, pour gagner du temps, pour ne rien rater.

 Sélectionner et synthétiser sont les seules réponses adaptées ! 

0€ si vous voulez, 20€ (conseillé), ou tout montant de votre choix.
Le paiement de mon abonnement permet à LSDJ de poursuivre la diffusion d'informations de qualité, d'assurer son indépendance, et de pérenniser son avenir.