Partager

Société

La synthèse

Le chômage baisse-t-il vraiment en France ?

Par Judikael Hirel - Publié le 28 janvier 2020

Le nombre de demandeurs d’emploi sans aucune activité (catégorie A) aurait de nouveau diminué, sur l’ensemble du territoire, pour atteindre 3,553 millions de personnes. Il aurait reculé de près de 121 000 (soit –3,3%), selon les derniers chiffres du Ministère du travail. Cette tendance à la baisse toucherait toutes les tranches d’âge, les inscrits à Pôle emploi âgés entre 25 et 49 ans en profitant le plus, à 4%. L’amélioration serait moins sensible pour les seniors (-2,1% en un an) et les jeunes (-1,4%).

Quelles seraient les raisons de cette baisse du chômage ? À la fois la hausse des stages et des formations (86 100 personnes supplémentaires en 2019 par rapport à 2018, +14%), plus de reprises d'emploi déclarées à Pôle emploi (+70 500 personnes, +5,5%), mais aussi une légère augmentation des cessations d'inscription pour défaut d'actualisation (+47 400 personnes, soit une hausse de 1,7%).

Pour autant, le nombre de radiations pose également question. Le ministère affirme qu’on ne constate pas de hausse massive des radiations sur l'année (+1500 radiations en 2019, soit une hausse de 0,3%). En y regardant de plus près, on constate, selon les données de la Dares, que le nombre de radiations administratives s'est établi à 176 600 en 2019. L'essentiel des radiations (71%) concerne cependant un refus de se rendre à une convocation. Mais au total, 2,139 millions de personnes sont sorties de Pôle Emploi dans l'année, quand un peu moins de 2 millions s'y sont inscrits. À cela s’ajoute le fait que 450 000 chômeurs aient bel et bien retrouvé un emploi. Au final, le chômage a donc bel et bien baissé en France.


La sélection

Les dernières sélections