Partager

International

La synthèse

Turquie : la victoire étriquée d’Erdogan

Par Olivier Bonnassies - Publié le 18 avril 2017

Sur le site de service de presse international IHSnews qui s’appuie sur un vaste réseau de religieux et laïcs catholiques, cette synthèse sobre et éclairante sur « la victoire serrée » - et contestée- d’Erdogan au référendum sur le renforcement de ses pouvoirs, dimanche 16 avril.

Avec seulement un peu plus de 51% de « oui », Erdogan a raté le plébiscite qu’il escomptait. Il a naturellement salué cette victoire qui lui donne des pouvoirs considérablement renforcés et lui permet en théorie rester à la tête de l’Etat jusqu’en 2029 !

Il a évoqué un prochain référendum, celui-là sur le rétablissement de la peine capitale, « une initiative qui sonnerait le glas du processus d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne (UE). »

Les deux principaux partis d’opposition, le CHP et le HDP (prokurde), ont dénoncé des « manipulations » et annoncé qu’ils feraient appel du résultat.

Les trois principales villes, Istanbul, Ankara et Izmir, ont majorité voté « non ».

Conclusion : une victoire à la Pyrrhus : «Il a perdu Istanbul, là où il a entamé sa carrière politique » en devenant maire en 1994.
NB : « Quelque 47.000 personnes ont été arrêtées et plus de 100.000 limogées ou suspendues de leurs fonctions » depuis la tentative de putsch du 15 juillet 2016.


La sélection

Les dernières sélections