Partager

Société

La synthèse

Il fait la grève de la faim pour les sans-abri

Par Judikael Hirel - Publié le 09 mars 2018

À Los Angeles, Kaleb Havens, un travailleur social catholique âgé de 30 ans, fait la grève de la faim depuis mi février pour alerter les autorités sur le sort du quartier le plus pauvre de la cité des Anges, Skid Row. Il faut dire que 57.000 personnes sont actuellement sans abri dans le comté de Los Angeles, un sur dix finissant dans ce quartier.


Ce jeune diplômé en lettres administre au quotidien un foyer pour SDF géré par l’organisation des travailleurs catholiques. Son salaire : 25 dollars par semaine. Il estime que sa foi lui dicte non seulement de venir en aide aux plus démunis, mais aussi de vivre comme eux. "Sinon, comment pourrais-je connaître leurs combats", explique-t-il. Mais s’il a décidé de s’enchaîner par la taille à la barrière d'un ancien bâtiment de l'Armée du salut reconverti en entrepôt au cœur du quartier, c’est parce qu’il veut que les autorités sortent de leur léthargie au sujet de ce quartier en déshérence totale. Dans une ville où les loyers ont augmenté de 67% en dix ans, les salaires n’ont cru que de 23/%. Comment faire pour s’en sortir, alors, pour tous ceux qui sont frappés par un revers de fortune ? La perte d’emploi, une maladie, ou une simple hausse de loyer, peuvent vite vous jeter à la rue.

Et à Skid Row, la situation est digne de Calcutta. Depuis 2013, le nombre de SDF à Los Angeles a augmenté de 49%. Et si lors des dernières élections, une hausse d’impôt a été votée pour financer la construction d’un millier d’appartements à loyer modéré, près de cinq ans plus tard, rien n’a été fait.


http://
À Los Angeles, le combat d'un homme pour les sans-abri


La sélection

Les dernières sélections

Pourquoi s'abonner à LSDJ ?

Vous êtes submergé d'informations ? Pas forcément utiles ? Pas le temps de tout suivre ?
Nous vous proposons une sélection pour aller plus loin, pour gagner du temps, pour ne rien rater.

 Sélectionner et synthétiser sont les seules réponses adaptées ! 

0€ si vous voulez, 20€ (conseillé), ou tout montant de votre choix.
Le paiement de mon abonnement permet à LSDJ de poursuivre la diffusion d'informations de qualité, d'assurer son indépendance, et de pérenniser son avenir.