Partager

Religion

La synthèse

Démographie : les musulmans plus nombreux dans le monde que les chrétiens en 2070 ?

Par Philippe Oswald - Publié le 03 août 2017

Un colloque universitaire s’est tenu les 12 et 13 juin, à Turku, en Finlande, sur le thème : « Europe : recherches sur les perspectives démographiques et l’avenir des religions ». Ce colloque a réservé une place importante aux recherches menées sur les musulmans par le Pew Research Center (PRC) - un think tank américain connu pour ses statistiques démographiques religieuses mondiales. Le quotidien musulman Saphir news  publie une synthèse saisissante de ces travaux.

Selon Conrad Hackett (du Pew Research Center), l’islam est la religion dont l’âge moyen des membres est le plus jeune et qui présente les plus fortes perspectives de développement au cours des 45 prochaines années. Malgré l’augmentation globale des naissances chez les chrétiens, il naîtra en 2035 plus de bébés musulmans que de bébés chrétiens dans le monde. Les musulmans devraient dépasser en nombre les chrétiens après 2070. Et c’est en Afrique, comme pour les chrétiens, que la croissance sera la plus forte.

S’agissant de l’Europe, Müge Simsek (Université d’Utrecht) a présenté des travaux sur les développements religieux dans la jeunesse, notamment sur la façon dont la religion évolue pendant l’adolescence, période cruciale pour la définition de l’identité. Elle constate que les jeunes musulmans, quoique moins religieux que leurs parents, tendent à être en moyenne plus religieux que les jeunes chrétiens.

Quant à la population mondiale sans appartenance religieuse, elle n’est nullement appelée à connaître une forte croissance comme l'estiment volontiers les médias occidentaux, observe Conrad Hackett. Selon les résultats des recherches du Pew Research Center, les personnes sans affiliation religieuse vont certes augmenter en nombre, mais pas en pourcentage de la population mondiale. Leur nombre devrait au contraire diminuer, pour deux raisons principales : leur taux de fertilité  est inférieur au taux de remplacement, et les zones géographiques appelées à connaître la plus forte croissance démographique sont celles où les personnes sans affiliation religieuse sont le plus faiblement présentes. Estimé à 16,4 % de la population mondiale en 2010, le pourcentage de personnes sans religion pourrait descendre à 13,2 % de la population mondiale à l'horizon 2050.

 

 

 

 

 

 


La sélection

Les dernières sélections

Pourquoi s'abonner à LSDJ ?

Vous êtes submergé d'informations ? Pas forcément utiles ? Pas le temps de tout suivre ?
Nous vous proposons une sélection pour aller plus loin, pour gagner du temps, pour ne rien rater.

 Sélectionner et synthétiser sont les seules réponses adaptées ! 

0€ si vous voulez, 20€ (conseillé), ou tout montant de votre choix.
Le paiement de mon abonnement permet à LSDJ de poursuivre la diffusion d'informations de qualité, d'assurer son indépendance, et de pérenniser son avenir.