Partager

Sport

La synthèse

Coupe Davis : le vainqueur, c’est Noah

Par Philippe Oswald - Publié le 27 novembre 2017

A l’issue d’une compétition centenaire, prestigieuse mais contestée, qui a vu le sacre de la France comme « championne du monde » de tennis pour la dixième fois de son histoire, il y a au moins une certitude : le mérite principal de la victoire en Coupe Davis de l’Equipe de France de tennis face à la Belgique revient à l’entraîneur, Yannick Noah, 57 ans.

Tout le monde salue cette performance du capitaine des Bleus sans doute plus probante que celle des joueurs. Certes, ceux-ci ont rendu à la France ce « saladier d’argent » qu’elle attendait, sans trop y croire, depuis 16 ans, mais ils n’ont eu - à part le belge David Goffin (7ème au classement ATP) - à affronter aucun des joueurs classés parmi les 40 premiers mondiaux, tous absents de la compétition (Noah lui-même fut en 1986 numéro 3 mondial, ce qui reste à ce jour le meilleur classement ATP pour un joueur français).

Vainqueur de Roland Garros (1983) puis capitaine et entraîneur de l’Equipe de France, Yannick Noah avait déjà deux victoires en Coupe Davis à son actif. Il a su aussi, avec son « cœur » et les « tripes » insuffler aux joueurs l’énergie dont il a su faire preuve à divers moments de sa vie, comme tennisman ou comme chanteur, l’homme étant en effet familier des hauts et des bas. 

Il a ce week end fait des choix audacieux en suivant son instinct de vieux briscard des courts, en particulier en écartant  in extremis le duo Nicolas Mahut - Julien Benneteau, au profit de Richard Gasquet et Pierre-Hugues Herbert, alors que ces deux joueurs n’avaient jamais disputé de match du même côté du filet. Une décision « pas facile du tout » qui n'était « pas politiquement correcte » (cf. l'extrait de la vidéo que nous sélectionnons sur l'Equipe entre 2'04 et 3'03 !)


La sélection

Les dernières sélections

Pourquoi s'abonner à LSDJ ?

Vous êtes submergé d'informations ? Pas forcément utiles ? Pas le temps de tout suivre ?
Nous vous proposons une sélection pour aller plus loin, pour gagner du temps, pour ne rien rater.

 Sélectionner et synthétiser sont les seules réponses adaptées ! 

0€ si vous voulez, 20€ (conseillé), ou tout montant de votre choix.
Le paiement de mon abonnement permet à LSDJ de poursuivre la diffusion d'informations de qualité, d'assurer son indépendance, et de pérenniser son avenir.