Partager

Ecologie

La synthèse

Le concentré de tomate made in China, non merci !

Par Olivier Bonnassies - Publié le 17 mai 2017

Sur la base d’un livre paraissant ce 17 mai, le Nouvel Obs met en garde contre ce péril rouge dans nos assiettes.

« Le concentré de tomate chinois est absolument omniprésent dans la world food, la nourriture mondialisée qu’on engloutit du nord au sud » : ketchup et autres sauces, soupes, pizzas, surgelés

Peu consommateurs de tomate, les Chinois fabriquent cette « pâte rougeâtre et visqueuse », « gorgée de pesticides », principalement dans la province du Xinjiang. Elle est le fruit de la « sino-militarisation » de la tomate « au sein de conglomérats (Cofco Tunhe, Chalkis) - sortes d’États dans l’État tenus par des généraux de l’Armée populaire de Chine qui font travailler des ouvriers sous-payés, non syndiqués, parfois même des enfants ». Le tout « bidouillé par les savants des labos du géant Heinz ».

C’est ce que révèle et analyse « L’Empire de l’or rouge », une enquête de Jean-Baptiste Malet, qui sort en librairie ce mercredi 17 mai (Editions Fayard, 288 p., 19 euros) - (Le même avait publié en 2013 une enquête sur les conditions de travail chez Amazon).

NB. Il y a déjà plus d’un an que la Commission européenne a présenté un bilan des marchandises importées en 2015 selon lequel les deux tiers des produits jugés nocifs avaient été fabriqués en Chine (cf. Le Figaro du 26/04/2016). Le dumping chinois ne menace pas seulement l’économie des Européens  mais aussi leur santé. Le Monde (19/11/2016) a publié une liste de dix aliments qu’il faut absolument éviter : jus de pomme, ail, poulet, morue, tilapia, pois vert, champignon, sel, poivre noir, et riz … à base de plastique (sic !).


La sélection

Les dernières sélections

Pourquoi s'abonner à LSDJ ?

Vous êtes submergé d'informations ? Pas forcément utiles ? Pas le temps de tout suivre ?
Nous vous proposons une sélection pour aller plus loin, pour gagner du temps, pour ne rien rater.

 Sélectionner et synthétiser sont les seules réponses adaptées ! 

0€ si vous voulez, 20€ (conseillé), ou tout montant de votre choix.
Le paiement de mon abonnement permet à LSDJ de poursuivre la diffusion d'informations de qualité, d'assurer son indépendance, et de pérenniser son avenir.